Vendredi 10 août 2012 5 10 /08 /Août /2012 18:01

Le vendredi de 14h à 18h ou sur rendez vous.

Par Brasserie Burgonde
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 2 juillet 2012 1 02 /07 /Juil /2012 22:04

ARTISANAT

Les bières locales ne connaissent pas le coup de pompe

le 02/07/2012 à 06:03 par Nicolas Desroches Vu 1054 fois

 

Pascal Renaud, propriétaire du Murphy’s à Chalon, a lancé sa fabrique artisanale de bières à la mi-octobre. Depuis l’ouverture, il a attiré 8 % de clients en plus. Photo Gilles Dufour

De plus en plus de Bourguignons fabriquent de la bière artisanale et s’appuient sur des réseaux locaux de fournisseurs et de distributeurs. Enquête sur ces nouveaux rois de la mousse régionale.

 

À Vitteaux (21), la Brasserie Burgonde se fait son réseau

 

C’est en 2008 que Nicolas Bretillon a créé, à Vitteaux, sa SARL, en compagnie de deux associés. La Brasserie Burgonde est l’œuvre d’un passionné qui a poussé loin la logique de l’implantation locale. Son orge provient d’un agriculteur de l’Auxois, il est adhérent à la charte des Producteurs d’Auxois Naturellement, qui promeut les produits locaux. Mais surtout, il a su positionner ses bières dans les rayons des grandes et moyennes surfaces de la région proche. « La bière est une activité assez saisonnière, » précise-t-il « et le fait que je vende aussi en grande distribution m’assure une activité soutenue sur l’année. » Soutenue et même en progression puisqu’en 2011, sa production a augmenté de 20 % par rapport à 2010. Ses recettes de bière, Nicolas les avait élaborées auparavant, lorsqu’il gérait un bar à Semur-en-Auxois.

 

Aujourd’hui, il produit annuellement 130 hectolitres de bière blonde, blanche, ambrée, brune et même rousse à quoi s’ajoute la Cervoisétorix, au nom bien gaulois, à deux pas d’Alésia. « Je pense que je profite de l’engouement général pour les produits régionaux » constate Nicolas Bretillon « et mes bières sont reconnues, ce qui n’est pas évident quand on est dans un pays de vin. » Ironie du sort : ses bières, Nicolas Brétillon en a fait des produits qui évoluent dans le temps… Comme des vins ! C’est sa marque de fabrique.

 

À Chalon, la pompe à bière joue à fond la carte artisanale

 

Depuis que Pascal Renaud, propriétaire du Murphy’s café et pub à Chalon, a décidé d’ouvrir la pompe à bière mi-octobre, il a attiré 8 % de clients en plus dans son établissement. « J’ai réussi à attirer une clientèle haut de gamme que je n’avais pas forcément avant », avoue-t-il. Tous viennent pour déguster ses bières artisanales (blondes, brunes, ambrées ou de saison), toutes fabriquées sur place. Avant de monter sa brasserie, Pascal Renaud a été obligé d’investir 400 000 € pour les machines, le pas-de-porte…

 

En quelques mois, Pascal aidé de son fils Benjamin a déjà fabriqué près de 21 000 litres de bières. « Nous comptons en produire environ 40 000 litres par an ». Mais avant de faire couler leurs bières à la pompe, il y a une journée de fabrication, de l’empâtage au houblonnage, sans oublier un mois d’attente avant la consommation avec une semaine de fermentation et plusieurs semaines de garde. À côté des clients de ses trois établissements, Pascal Renaud propose également ses bières à la vente en fût pour les particuliers, mais aussi aux associations, pour les fêtes de famille… En revanche, même s’il a été approché par des magasins de la région, il ne souhaite pas pour l’instant se lancer dans la distribution dans les grandes et moyennes surfaces. « Ce n’est pas le but recherché », avoue-t-il. « Je veux surtout que ça reste, ici, au Murphy’s. » Sans doute aussi parce que ses bières lui rapportent. Le prix de revient est de 0,70 € le litre, qu’il vend quelques centimes d’euros de plus qu’une bière industrielle. « Je veux que mes bières gardent cet esprit artisanal. Nos clients, amateurs de bières, ont soif d’authenticité. ». Ses clients connaisseurs leur trouvent un côté fruité, léger et de la rondeur. Réalisant un chiffre d’affaires de 600 000 € avec le Murphy’s café et pub, Pascal Renaud souhaite y rajouter, dans un an, les 200 000 € de son activité de brasseur. Pour cela, il ne manque pas d’idées. « J’ai en projet de faire un événement à Chalon, en même temps que la fête de la bière à Munich. »

 

Brasserie des Trois Fontaines à Bretenière en Côte-d’Or : les dividendes de la proximité

 

La proximité, ça se cultive, surtout quand votre marché est d’abord local. Dans ce domaine, la Brasserie des Trois Fontaines, créée en 2001 par Virgile Berthiot, a largement fait ses preuves. Auprès des cafetiers, hôteliers et restaurateurs, notamment, qui constituent aujourd’hui 50 % de sa clientèle. Juste retour des choses : après avoir patiemment labouré son champ, Virgile Berthiot récolte à présent le fruit de son travail de prospection avec des clients potentiels qui le sollicitent, et non pas l’inverse. « J’ai aussi développé des relations avec des clubs sportifs locaux » poursuit le créateur de la Mandubienne, la plus réputée des bières de Côte-d’Or. Local, Virgile Berthiot l’est aussi au niveau de ses fournisseurs : « Nos orges viennent de Côte-d’Or et nous avons planté, il y a six ans, une houblonnière qui, progressivement, nous permettra de ne plus avoir recours à des producteurs de houblons d’Alsace. » Aujourd’hui, la brasserie produit près de 600 hectolitres par an, pour un chiffre d’affaires, hors taxes de 200 000 €, en progression de 20 % et l’entreprise s’apprête à augmenter ses capacités de production en septembre. Objectif : doubler les quantités actuelles.

Par Brasserie Burgonde - Publié dans : Presse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 juin 2012 4 14 /06 /Juin /2012 11:23

  Les mini-futs de 5 litres standards non préssurisés sont disponibles.

Celà s'adresse a ceux qui possèdent une tireuse adaptée a cartouche de CO2 de 16gr.(les tireuses compatibles: BeerMaxx, Siméo, Princess, Bier-Box, Russel Hobbs, Wunderbar, zapfprofi..) Seb, Krupps, PerfectDraft ne sont pas compatibles.

Mais aussi nous proposerons une location de tireuse mini-fut adaptée a vos événements pour lequels les Futs de 20 litres parraissent trop importants.(tarif Week end: 20€ + depot de garantie: 500€)

Le tarif: 21€ / tonnellet 5L + 1€ /cartouche 16gr de CO2 .

Le tout sans consignes ...

Les Bières en Mini-futs :AMBREE ET BLONDE.

 

Par Brasserie Burgonde
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 25 janvier 2012 3 25 /01 /Jan /2012 13:09
Par Brasserie Burgonde - Publié dans : Presse
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 15 novembre 2009 7 15 /11 /Nov /2009 20:26
Par Brasserie Burgonde - Publié dans : Presse
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus